cyclisme47.fr
toutes l'actualités, photos et interview sur le cyclisme ufolep lot et garonnais

Logo-pub-C47
Logo-pub-C47.jpg
Blog-live
Blog-live.jpg
C47-pub-Twitter
C47-pub-Twitter.jpg
Derniers commentaires Statistiques

Date de création : 07.10.2007
Dernière mise à jour : 08.09.2014
1378articles


Thèmes

affiche amitié annonce argent article background belle bleu blog bonjour bonne bretagne

Rechercher
Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Blogs et sites préférés

· coupelg
· Chaîne Uniballer Youtube
· uniballer event
· Uniballer internet
· Coupe Lot et Garonne
· Cyclisme47.fr
· Uniballer médias


Vincent Barrère maitre tacticien ?

Publié le 08/09/2014 à 20:29 par cyclisme47 Tags : travail photo
Vincent Barrère maitre tacticien ?

Il est temps de faire le bilan sportif de ce 12e Tour des Coteaux de Landes et Gascogne, avec un plateau digne des plus belles éditions les organisateurs peuvent être fier de ces deux journées qui ont mis en avant la grande qualité des organisations en terre lot et garonnaise, Le Tour des coteaux est sans aucuns doute le fer de lance de ce comité Ufolep.

Vincent Barrère signe un doublé mérité

Une course qui aura été limpide, de l'avis de beaucoup d'observateurs, les principaux favoris ont largement tenus leur rôle, à commencer par l'un des deux noms les plus citer, Vincent Barrère vainqueur sortant réalise une course parfaite face à un Yann Toutain dominateur mais qui n'aura pu trouver la faille du coureur venu de Haute Garonne. Une course qui sera en grande partie jouée lors de la première étape entre Casteljaloux et Castejaloux. Certes nous n'avions pas encore le vainqueur le samedi soir mais nous avions déjà une grande partie des perdants du général. Avec ce coup de force de Yann Toutain au sprinteur de Fargues, à plus de 40km de l'arrivée la course a pris un tournant décisif pour ceux qui se retrouveront en tête et qui étaient au nombre de 9, certains d'entre eux ne pourront suivre le train d'enfer du coureur de Martillac, seul Bazalgette, Domain et Barrère accompagneront le coureur girondin jusqu'au bout de cette 1ere étape extraordinaire.

Vincent Barrère aura été logique sur sa stratégie, une stratégie que pratiquement tous les observateurs avaient annoncée à savoir de suivre Yann Toutain et de perdre le moins de temps possible jusqu'au chrono individuel du dimanche aprés midi où le coureur de Haute Garonne était annoncé comme le grand favoris, de ce côté là il n'y aura eu aucunes surprises et c'est presque logiquement que Vincent Barrère réalisera le meilleur temps et du coup prendre la tête du classement général final.

Stratégiquement, le scénario était presque prévisible, Vincent barrère nous avait même annoncé juste avant le chrono individuel lors de la pause déjeuner avoir fait l'essentiel et terminer le travail par ce qu'il savait le mieux faire.

C'est une victoire qui ne souffre d'aucunes contestation tellement elle est construite et abouti, il fallait avoir les nerfs solides pour restister aux assaults du coureur du team de Martillac, rester lucide tout en contrôlant un coureur bourré de talent qui disposé d'une grande force de frappe. Yann Toutain n'a pas démérité mais il est tombé sur du grand Vincent Barrère.


Photo Guy Dagot

Vincent Barrère double la mise aux coteaux

Publié le 08/09/2014 à 07:17 par cyclisme47 Tags : coeur bonne photo google
Vincent Barrère double la mise aux coteaux

Cette édition 2014 est désormais terminée et elle restera parmis les plus belles, tant du côté sportif que du côté de l'organisation, l'équipe du CS Casteljaloux aura une fois de plus oeuvré de main de maître pour que les quelques 160 coureurs passe deux jours extraordinaires.

L'étape reine du Dimanche matin 

Au départ de cette étape qui s'annoncait comme cruciale pour le classement général les favoris qui pouvaient encore s'imposer au général savaient qu'ils allaient passer une journée difficile. 98km pour tenter de faire trembler le patron du peloton Yann Toutain qui avait écrasé la concurrence sur l'étape de la veille.

Dylan Valade fait le départ

Le leader du team de Tonneins qui avait était piègé la veille avait décidé de faire un classement annexe, il partira dés le drapeau baissé pour faire le premier sprinteur de Casteljaloux, opération réussi, aussitôt le peloton fait la jonction avant le premier grimpeur la Côte du Cerf, à cette endroit précis la course prend un premier tournant puisque au sommet, deux des favoris continuent leur effort, Romain Bazalgette sort en compagnie de Yann Toutain en Personne, derrière le peloton réagi avec les hommes de Galgon et du Fousseret, les deux coureurs seront récupérés aprés une chasse de 6km.

Une échappée se créee à Razimet

Le peloton a roulé trés fort jusqu'a Razimet, quasiment 43km/h de moyenne, il a besoin de souffler avant d'affronter le final et à cet instant préçis à l'initiative de Thierry Gallego une dizaine de coureurs s'échappent, derrière rideau aucuns favoris n'est à l'avant et surtout auccuns coureurs dangereux.

Lieritz Moncassin au tempo

La première difficulté se fera au tempo, pas de gros dégâts à l'avant du peloton, c'est plus de 70 coureurs qui basculent au sommet, la côte de La Bastide ne sera pas du même tempo, grosse accélération dans les passages les plus dur et le peloton se coupe en trois, une vingtaine de coureur, suivi d'une autre vingtaine puis tout le reste. A cet instant il reste une vingtaine de kilomètre avant l'arrivée, l'échappée est à la dérive le premier peloton de chasse est rejoint par le second ce qui fait que le peloton est désormais de 40 unités environ, les dernier coureur de l'échappée de Razimet sont repris juste avant la grande desscente sur le Clavier.

Un final sous forme de course de côte

C'est donc une bonne quarantaine de coureur qui vont affronter la rampe finale de Bouglon et donc tous les favoris, un terrible mano à mano qui verra la victoire d'un coureur de Rognes Ancinas Marcos, les 4 coureurs en tête du général se neutralise, les positions restent inchangé, autant dire que Vincent Barrère a pris le dessus psychologique sur Yann Toutain qui sait bien qu'il faudra sortir un trés grand chrono pour espèrer s'imposé au final.

Le chrono confirme les positions

Justement ce chrono individuel long de 9.8km ne sera pas une grosse surprise, victoire de Vincent Barrère qui donnera tout ce qu'il avait pour s'imposer une deuxième fois consécutive sur l'épreuve. Yann Toutain conservera sa place de second et Romain Bazalget la 3eme place. 

Lucas Belotti premier lot et garonnais

Le jeune coureur du CC Marmande aura réalisé un trés beau tour des coteaux, le samedi aprés midi il saura prendre la roue de Romain Bazalgette ce qui le projetera dans le coeur de la course. Il confirmera tous les espoirs portés en lui le dimanche matin en gardant sa position et en gagnant même une place devant Rémi Gipoulou et fera un chrono de toute beauté à terminant 6eme. au final il s'adjuge une 5eme place pour ce qui sera l'une de ses dernières course Ufolep puisque le garçon se concentrera uniquement en FFC quoi de plus logique.

Les Classements annexes :

Meilleur sprinteur : Jérémie Dotto

Meilleur grimpeur : Yann Toutain

Crédit photo Guy Dagot

Tour des Coteaux - On ne pouvait pas rêver mieux

Publié le 07/09/2014 à 06:58 par cyclisme47 Tags : bonne carte
Tour des Coteaux - On ne pouvait pas rêver mieux

Certes, tous les coureurs ne seront pas du même avis que nous mais pour les observateurs et surtout les organisateurs un tel scénario était presque impossible, rendez vous compte, 4 des principaux favoris se retrouvent pour un mano à mano dans ce final de la 1ere étape et cerise sur le gateau ils se seront trés certainement le général final dans la journée de dimanche qui commencera de bonne heure avec l'étape reine de Pindères Bouglon longue de quasiment 98km.

Mais qui donc va sortir sans embûche de cette dernière journée ?, on le voit les coureurs présents à l'avant n'ont pas montré de grande faiblesse mais peut être que deux d'entre eux sortent du lot, nous pensons à Yann Toutain bien sûr et Vincent Barrère même si nous pensons que Romain Bazalgette et Laurent Domain peuvent encore jouer leur carte.

Vincent Barrère doit tenir

Pour Vincent Barrère la tactique est plutôt simple si on ose dire, il lui suffira de rester au contact de Yann Toutain sans lui laisser de marge de manoeuvre car sur le chrono final Vincent Barrère est logiquement supèrieur encore que faut-il attendre cette étape du dimanche matin qui risque fort d'être consommatrice d'énargie. 

Attention aux autres

Pour avoir déjà pu le constater cette 12e édition est encore loin d'être jouée car il y a encore d'autres coureurs qui rêvent secrétement de rafler la mise et ils sont à moins de deux minutes du quatuor de tête, pour cela la messe est dite, il faudra attaquer et rouler pour créer la bonne échappée, celle qui pourra d'establiser les leader. Mais si on analyse bien la course ce challenge sera trés compliqué car les équipe qui sont actuellement en tête de la course sont trés trés bien organisé et trés forte, la moins expérimenté sera peut être Castelmayran. Vat-on trouver l'équilibre entre les équipes qui veulent attaquer et faire bouger les lignes ou vat-on assister à une course bridée jusqu'au final de Bouglon ?

Tour des coteaux - Une première étape sublime

Publié le 06/09/2014 à 19:59 par cyclisme47 Tags : belle photo
Tour des coteaux - Une première étape sublime

Il fallait s'y attendre, avec un tel plateau, les organisateurs de ce 12e Tour des coteaux pouvaient espèrer voir une trés belle première étape sous le soleil contrairement à 2013 où la pluie était tombée sans s'arrêter. Une moyenne de 41,2km/h moins quand 2013 (plus de 42km/h)mais élevée quand même.

Fargues sur Oubise scelle scénario du Tour des coteaux 2014 ?

La course se jouera à la suite du meilleur sprinteur de Fargues, mais que c'est-il passé à cet instant ? Le sprint sera remporté par Yann Toutain en personne et juste derrière il prolongera son effort, certains ont vu le coup venir, Vincent Barrère réagi trés vite, il colle au coureur de Martillac qui continu son effort, Laurent Dommain à son tour revient puis le grand vide, derrière une grande partie des favoris son piègés, ils seront obligés de produire leur effort à retardement ce qui leur coûtera une débauche d'énergie qu'ils payeront plus tard dans la course, c'es le cas de Rémi Gipoulou le leader du team Cyclo 4 qui sauvera une partie de sa course mais devra lâcher prise au moment le plus important de la course.

Pour Dimitri Fontagnol, Dylan Valade entre autre la course au général est quasiment perdue même si ils peuvent encore tenter leur chance sur l'étape reine de dimanche matin.

Une attaque surprenante

Cette attaque de Yann Toutain à boulversé tous les schémas de course habituel mais il fallait s'y attendre car le coureur de Martillac n'a pas d'autres alternative que de prendre du temps sur les trés gros rouleur de chrono, avec cette échappée il a déjà écarter quelques uns des spécialistes. Cependant, la course est trés loin d'être jouée car Vincent Barrère a montré son intention de remporter lui aussi le général, Yann Toutain a essayé à deux reprises de le décrocher dans la côte du cerf mais certainement que la montée n'était pas assez pentue, demain le final sera radicalement différent.

Quelles chances pour tous les autres ?

Pour tous les coureurs qui auront perdus du temps aujourd'hui, il n'y aura pas d'autres choix que d'attaquer sur l'étape reine mais il faudrat partir de trés loin et prendre d'énorme risque, par le passée nous avons déjà vu des basculement de situation et notamment l'année où Pascal Dugast s'impose en faisant partie de l'échappée fleuve qui ira au bout en haut de Bouglon, cette année là le coureur de Layrac avait repris plus de deux minutes à tous ses adversaires, pourtant il avait perdu du temps dans la première étape et sur le chrono par équipe.

Photo : La liste des engagés 2014

Tour des Coteaux - Yann Toutain écrase tout !

Publié le 06/09/2014 à 19:18 par cyclisme47 Tags : article
Tour des Coteaux - Yann Toutain écrase tout !

Il fallait s'y attendre et comme nous l'avions dit dans nos précédents articles, Yann Toutain était bien le grand favoris de cette édition 2014, sans faire ombrage aux autres coureurs, le girondin du team de Martillac est venu sur l'épreuve plus déterminé que jamais.

Une première étape à la hauteur de l'évènement

155 coureurs étaient alignés sur cette ligne de départ de Casteljaloux pour cette première étape longue de 97.8km, pas de grosses difficultés si ce n'est la côte de Beauziac au kilomètre 78 et la côte du cerf à moins de 5km de l'arrivée, toutes les deux assez courte et pas trés pentue. Le départ sera comme à son habitude trés rapide, un groupe d'une demi douzaine de coureurs prennent les commandes juste aprés le passage de pindères autant dire juste aprés le départ, pas de gros favoris à l'avant, ce groupe ne parviendra pas à faire la différence avec jamais plus de 50 secondes d'avance. ils seront rejoint juste avant le placiot à la mi course.

Le 2eme sprinteur lance la course

C'est à Fargues sur Oubise que le coup de théatre de la journée se produit, Yann Toutain fera le sprinteur à la surprise générale, juste aprés en tournant à droite il continu son effort et provoque une cassure, trés vite Vincent Barrère alerte ses coéquipiers mais personne pour l'aider, il devra faire l'effort seul pour boucher l'écart, il sera suivi de Laurent Domain, Bastein Bonini, Thierry Gallego et Stéphane Castellano ce dernier se relévera pour attendre son leader Ludovis Prouzet piègé à l'arrière.

Thierry Gallego n'arrive pas à suivre, il sont alors 4 devant, derrière la chasse s'organise tant bien que mal, Dylan Valade, Dimitri Fontagnol, Stéphane Castellano et les équipes piègés, à cet instant le team Cyclo 4 est aussi pris au piège car Rémi Gipoulou n'a pas suivi l'attaque de Yann Toutain et des autres favoris.

Caubeyres Bazalgette, Lucas Belotti et Rémi Gipoulou contre

Au grimpeur de Caubeyre, Stéphane Castellano imprime un rythme et au sommet c'est Romain Bazalgette (vc castelmayran) qui attaque, il sera suivi par Lucas Belotti (CCM) et quelques centaines de mètre plus tard de Rémi Gipoulou et Wouters Vanaelest. Les 4 coureurs recolleront au groupe de tête. Derrière le peloton marque le tempo durant 4 ou 5km, juste avant Casteljaloux, Ludovic Prouzet (TSA uniballer), Florent Aubier (Lavedan) et Judicael Piles (gontaud)sortent et reste intercalé.

A l'avant la course bouge

Dans la montée de Beauziac, Rémi Gipoulou, Lucas Belotti, Bastien Bonini et Wouters Vanaelest n'arrivent pas à suivre le tempo de Yann Toutain, ils decrochent, ils ne sont plus que 4 à l'avant, Barrère, Toutain, Bazalgette et Domain. Derrière Gipoulou et Lucas Belotti s'accroche mais perde du temps, pour Bonini et Vanaelest la course à l'avant est fini il seront rejoint par Prouzet qui juste avant avait laché Judicael Piles qui sera rejoint par le peloton.

Sprint à 4, Yann Toutain maître à bord

Dans la dernière difficulté, Yann Toutain tentera à deux reprises de lâcher ses compagnons d'échappée mais peine perdu ils s'accrochent, dans le final Romain Bazalgette tentera une sortie mais il sera lui aussi repris et Yann Toutain s'imposera sans partagedevant ses 4 compagnons d'échappée Rémi Gipoulou sauvera l'essentiel en perdant du temps 1 minute et 29 secondes en compagnie du jeune Lucas Belotti, pour Ludovic Prouzet il franchira la ligne en 7 eme position en perdant deux minutes et 5 secondes sur Yann Toutain, le reste du peloton arrivera à environ deux minutes cinquante des vainqueurs, le sprint du peloton remporté par le grand battu du jour Dimitri Fontagnol.

Classement général les 10 premiers :

Yann Toutain martillac

Vincent Barrère Fousseret

Romain Bazalgette Castelmayran

Laurent Domain VC Galgon

Rémi Gipoulou Cyclo4 à 1.29s

Lucas Belotti CCM à 1.29s

Ludovic Prouzet  TSA Uniballer à 2.05s

Florent Aubier US Lavedan à 2.05

Bastien Bonini Auterive à 2.05

Dimitri Fontagnol Riberac à 2.50 avec tout le peloton

Coteau 2014 - Le VC Galgon grosse côte ?

Publié le 03/09/2014 à 20:20 par cyclisme47 Tags : photo
Coteau 2014 - Le VC Galgon grosse côte ?

C'est une équipe qui dispose d'un trés gros collectif, ils l'ont déjà largement prouvé à plusieurs reprises sur des épreuves similaires. Oui mais voilà, la nouvelle version du Tour des Coteaux ne laisse pas beaucoup de place à l'esprit collectif puisque le principal ingrédient qui imposé cet état d'esprit a été supprimé, le chrono par équipe qui faisait du Team de Galgon un gros favoris n'est plus au programme et du coup les coéquipiers de Thierry Gallego double vainqueur des deux jours de Horte et Tardoire sont moins en vues.

Des grosses qualités individuelles

Pour cette édition 2014 et comme en 2013 le team de Galgon va trés certainement s'adapter aux circonstances de course, déjà l'année dernière, Bruno Lacombe avait réalisé une superbe course en frôlant l'exploit grâce au chrono individuel du dernier jour qui du coup devient un atout pour les spécialistes de l'effort solitaire comme lui. Alors attention, le VC Galgon ne fera pas une course d'attente, c'est plus que sûr, il y a de forte chance qu'ils soient les dynamiteurs de l'épreuve.

Photo Bruno Lacombe et Claude Blin

Coteaux 2014 - Dylan Valade retrouve l'épreuve

Publié le 03/09/2014 à 20:10 par cyclisme47 Tags : affiche photo
Coteaux 2014 - Dylan Valade retrouve l'épreuve

Ce sera le grand retour de ce coureur sur l'édition 2014, Dylan Valade fêtera les retrouvailles avec cette course qu'il a déjà marqué de son empreinte sans pour autant l'avoir gagnée.

Outsider ou favori ?

Comment se présentera le leader de la formation tonneinquaise au départ samedi aprés midi, sera t-il en condition et fin prêt pour affronter les meilleurs coureurs du moment ? c'est la question que se pose beaucoup d'observateurs, les dernières course du coureur n'ont pas été marquante, cependant Dylan Valade affiche un moral à toute épreuve et reste positif sur son rôle dans ce Tour des Coteaux 2014, il n'a jamais caché que sa préparation n'était pas à la hauteur pour des raisons personnelles, durant toute cette saison le coureur du team de Tonneins aura déjà largement remplie son contrat si toutefois il en avait un, si par bonheur il parvenait à s'imposer dimanche soir sur cette épreuve se serait une trés grosse perfomance et la juste récompense d'une saison déjà bien accomplie. Pour atteindre cet objectif, les dirigeants de Tonneins auront construit une équipe autour de leur leader, une condition indispensable pour affronter cette course qui reste de trés haut niveau et qui ne laisse aucune place au hasard.

Photo Pascale Douilly CAC32

Tour des coteaux 2014

Publié le 02/09/2014 à 22:27 par cyclisme47 Tags : annonce
Tour des coteaux 2014

Nous sommes à moins 3 jours du départ de l'épreuve et la tension monte au sein des équipes et les derniers préparatifs se mettent en place. La liste des engagés n'est pas encore connue mais nous pouvons déjà faire un état des lieux des principaux favoris qui seront au départ de cette édition 2014 qui s'annonce trés relevée. Retrouvez un point complet sur l'épreuve sur notre site cyclisme47.fr.

cyclisme47.fr 

Tour des Coteaux - Focus 2014

Publié le 30/08/2014 à 12:50 par cyclisme47 Tags : homme création
Tour des Coteaux - Focus 2014

Il sera le grand favori de l'édition 2014, même si il n'a pas été dominateur comme les années précédentes et notamment depuis le début de cette saison 2014, Yann Toutain a une fois de plus prouvé qu'il sera l'homme à battre pour la prochaine édition du Tour des Coteaux.

Une préparation adaptée

Les derniers résultats du coureur du team de Martillac sont presque insolent, un parcours sans faute et un taux de réussite de presque 100%. C'est pour cette raison que tous les observateurs s'accorde à dire que le coureur vise haut même trés haut pour cette prochaine édition. Le Tour des coteaux ce n'est pas une course comme les autres, depuis sa création pas un seul vainqueur est arrivé là par hasard, en se penchant sur le palmarés on ne peut qu'être impressionné par les noms qui s'y trouvent.

Le format lui convient à merveille

Yann Toutain n'a pas encore réussi se pari et trés certainement par manque de préparation spécifique, le coureur du team de Martillac est un perfectionniste, jusqu'a présent il ne pouvait pas courir deux lièvres à la fois hors cette année il a laissé volontairement ou pas la Coupe du Lot et Garonne à l'écart, peut être avait-il comme objectif de s'imposer sur ce Tour des Coteaux qui manque à son palmarés déjà trés élogieux, pour atteindre cet objectif il y a fort à parier qu'il n'aura rien laisser au hasard à commencer par ses fidèles lieutenant, Matthieu Décima et Damien Zanchettin deux coureurs sur qui il pourra compter dans les moments délicats de cette édition 2014.

Les points clés pour construire sa victoire

Sur ces deux jours de course, Yann Toutain dispose d'un terrain de jeu favorable à ses qualités, pas sur la première étape qui sera le point délicat à négocier pour lui et son équipe car le profil est plutôt roulant et avantage les gros rouleurs puissants mais sur l'étape reine du dimanche matin, il pourra pleinement s'exprimer à conditions bien sûr qu'il ne se fasse pas piègé par une échappée matinale au long court. Le final est explosif, taillé à la mesure du coureur Girondin avec une succession de difficultés sans réels moment de repos, un parfait tracé pour Yann Toutain et sa cadence de pédalage. Le chrono final ne sera pas à son avantage mais Yann Toutain est capable de limiter les écarts surtout aprés plus de 200km dans les jambes en moins de 24h.

Remi Gipoulou s'impose à Daglan

Publié le 27/08/2014 à 09:15 par cyclisme47
Remi Gipoulou s'impose à Daglan

Le coureur du Team Cyclo 4 haut Agenais c'est imposé au terme d'une course folle à multiple rebondissement.

Rémi Gipoulou" Aujourd'hui je n'étais pas bien du tout, lorsque le peloton c'est coupé en deux j'ai bien compris que la course était en train de se jouer d'autant plus que nous avions deux coureurs à l'avant. Mais ma chance a été que Le team Uniballer soit aussi piègé et du coup ils ont roulé pour faire la jonction, au contact j'ai contré j'ai rejoint les deux coureurs qui étaient déjà en tête et ensuite tout c'est joué au sprint"

 


DERNIERS ARTICLES :
Vincent Barrère maitre tacticien ?
Il est temps de faire le bilan sportif de ce 12e Tour des Coteaux de Landes et Gascogne, avec un plateau digne des plus belles éditions les organisateurs peuvent être fie
Vincent Barrère double la mise aux coteaux
Cette édition 2014 est désormais terminée et elle restera parmis les plus belles, tant du côté sportif que du côté de l'organisation, l'équipe du CS Casteljaloux aura une
Tour des Coteaux - On ne pouvait pas rêver mieux
Certes, tous les coureurs ne seront pas du même avis que nous mais pour les observateurs et surtout les organisateurs un tel scénario était presque impossible, rendez vou
Tour des coteaux - Une première étape sublime
Il fallait s'y attendre, avec un tel plateau, les organisateurs de ce 12e Tour des coteaux pouvaient espèrer voir une trés belle première étape sous le soleil contraireme
Tour des Coteaux - Yann Toutain écrase tout !
Il fallait s'y attendre et comme nous l'avions dit dans nos précédents articles, Yann Toutain était bien le grand favoris de cette édition 2014, sans faire ombrage aux au
forum